Archive pour la Catégorie 'Actualites'

Page 5 sur 6

Réunion publique (rappel)

Le Rassemblement de la gauche démocratique et citoyenne

pour Montivilliers

organise sa première réunion publique

 

 

MERCREDI 06 FEVRIER 2008

Salle des Fêtes de Montivilliers

 

20h15

Réunion publique

La liste de Rassemblement de la gauche démocratique et citoyenne pour Montivilliers organise sa première réunion publique.

MERCREDI 06 FEVRIER 2008

Salle des Fêtes de Montivilliers

20h15

Nous dévoilerons à cette occasion l’intégralité des candidates et candidats de notre liste.

Exigeons la gratuité du parking de l’hôpital Monod !

Depuis plusieurs mois, un Collectif rassemblant divers mouvements politiques et syndicats s’est constitué pour exiger la gratuité du parking de l’hôpital Monod.

Ce samedi 12 janvier, de 14h à 17h, un rassemblement d’une soixaine de personnes a encore permis aux usagers de l’hôpital de bénéficier de la gratuité du parking.

Parmi eux, on pouvait compter de nombreux membres de la liste du Rassemblement de la gauche démocratique et citoyenne pour Montivilliers.

Notre liste voit dans ce combat là un des enjeux du service public de demain. Il est inadmissible qu’aux franchises de santé multipliées par la droite s’ajoute l’obligation faite aux patients et à leurs proches de payer plusieurs euros pour avoir le droit de stationner. Pour certains, la facture est lourde lorsqu’il faut venir des semaines d’affilée suivre des soins à l’hôpital.

Les élus municipaux, mais aussi ceux de la CODAH, sont désormais placés au pied du mur.

Pour notre part, nous prenons l’engagement de mener une action résolue en faveur de la gratuité du parking lorsque nous serons élus à la mairie de Montivilliers.

Premiers noms de la liste

La réunion plénière du 7 janvier dernier a permis d’arrêter les noms des membres de la liste du Rassemblement de la gauche démocratique et citoyenne pour Montivilliers. La liste définitive, représentative de la diversité de la gauche, ouverte sur la société civile, ne sera diffusée que fin janvier.

Mais dès à présent, un Comité de pilotage reprenant un tiers de ses membres a été constitué. Il comprend :

- Daniel PETIT, Contremaître expert dans une grande raffinerie locale, socialiste, 59 ans

- Ghislaine HERVE, Agent d’accueil à la CPAM, militante syndicale, socialiste, 54 ans

- Jean-Michel VALLERY, Conseiller municipal sortant, socialiste, 58 ans

- Véronique BLONDEL, Technicienne de laboratoire, conseillère régionale communiste, 52 ans

- Jean-Pierre LAMARE, Retraité Total, associatif écologiste, 61 ans

- Josette JEANNE DIT FOUQUE, Retraitée de la mairie de Montivilliers, 63 ans

- Pascal DUMESNIL, Directeur d’un établissement social, militant associatif, 43 ans

- Viviane RIOULT, Retraitée, ancienne mère au foyer, socialiste, 60 ans

- Marie-Hélène FAMERY, En formation de conseillère en insertion professionnelle, membre d’une association de parents d’élèves, 38 ans

- Aurélien LECACHEUR, Assistant pédagogique, communiste, 22 ans

- Gilles BELLIERE, Logisticien secteur bancaire, ancien conseiller prud’homme, 52 ans

- Hubert COLLINEAU, Cadre SNCF, 37 ans

Nicolas GUILLET, Maître de conférences en droit public, membre d’une association de parents d’élèves, 35 ans, anime le blog en lien avec le Comité de pilotage.

Réunion

La liste de Rassemblement de la gauche démocratique et citoyenne pour Montivilliers se réunira le 7 janvier prochain, à 20h30, au Foyer des Anciens, rue Oscar Germain, à Montivilliers.

Ordre du jour :
- désignation de la tête de liste,
- constitution de la liste,
- mise au point du tract,
- date de réunion publique.

A diffuser à tous les membres de l’équipe de Montivilliersagauche2008.

Cordialement.

Blog Montivilliers

Le seul blog actif pour Montivilliers a repris ses activités après quelques jours de repos.

La campagne électorale est relancée !

Faites-nous connaître ! Participez à nos discussions !

Dans la tradition…

Dans la tradition, c’est le titre d’un article paru dans la presse locale le 26 décembre. En effet, « dans la tradition », pas une semaine ne passe sans qu’apparaisse publiquement le malaise des employés municipaux.

Jusque là, rien de neuf, sauf à la fin de l’article où M. Banville déplore le climat qui règne actuellement et « espère » que l’ensemble du personnel retrouve sa sérénité. Faut-il y trouver les prémices d’une auto-critique ? rien n’est moins sûr… Peut-être mis devant le fait accompli, reconnaît-il tout simplement l’existence d’un véritable problème à la mairie de Montivilliers.

Une équipe municipale doit être en capacité d’impulser une dynamique auprès de la population. Elle ne peut le faire qu’avec des agents municipaux motivés, mobilisés, respectés, qui comprennent le sens de leur action. Aujourd’hui, chaque événement public est tristement l’occasion pour les agents municipaux d’exprimer leur détresse. Comment est-ce possible d’arriver à une telle situation ? Quel gâchis !

M. Banville « espère » que la situation va changer. En bon gestionnaire qu’il prétend être, il doit pourtant savoir que l’espoir, en matière de « ressources humaines », n’est pas suffisant. Ce sont bien les objectifs et les méthodes qu’il faut changer. L’écoute, la confiance, la concertation… Faire le pari d’une intelligence plus collective. Voilà ce dont Montivilliers a besoin aujourd’hui !

Trève de blog !

Le blog de la liste de Rassemblement de la gauche démocratique et citoyenne pour Montivilliers sera momentanément interrompu pendant quelques jours.

Joyeux Noël à nos lecteurs et à tous les membres de notre équipe !

France 3 Baie de Seine

Ce soir, France 3 Baie de Seine a diffusé un intéressant reportag sur les municipales à Montivilliers :
- On y apprend que M. Bunel y croit, « à cause » (sic) de son expérience. Nous laissons les Montivillons juger…
- On y apprend encore que M. Banville entend renouveler la moitié de sa liste, dont les adjoints. Les actuels adjoints apprécieront…
- On y apprend encore que M. Banville aurait le soutien du PRG (ce qui est étrange car un des porte-parole du PRG nous a dit que son parti pourrait nous soutenir…) et que la négociation avec le PCF serait en bonne voie, ce qui là aussi est étrange car M. Blondel, adjoint sortant, et Mme Blondel, conseillère régionale, font partie de notre collectif !

A lire : « Une nouvelle liste à gauche », article de Marie-Ange Maraine, vendredi 14 décembre, Le Havre libre, p. 17

Conférence de presse

La presse écrite et audiovisuelle était conviée à la conférence de presse de la Liste de rassemblement de la gauche démocratique et citoyenne pour Montivilliers qui a eu lieu le 12 décembre dernier.

Quatre porte-parole se sont succédé pour présenter les origines de la démarche politique, les principaux éléments du programme, les aspects budgétaires, ainsi que les propositions en matière de démocratie à Montivilliers.

Nicolas Guillet, maître de conférences en droit public, a d’abord rappelé les deux raisons, liées l’une à l’autre, de la liste :
- la population de Montivilliers est insatisfaite du bilan de l’actuel maire : absence de démocratie au conseil municipal, dans les conseils de quartier ; absence d’ambition et de projet pour une ville de presque 17 000 habitants ;
- la ville n’est pas « gérée à gauche », que ce soit sur le terrain démocratique ou dans le domaine social et environnemental.
Dans ces conditions, la candidature autoproclamée de l’actuel maire à sa propre succession, au nom de l’union de la gauche, est une imposture.
La liste de rassemblement de la gauche démocratique et citoyenne pour Montivilliers revendique au contraire d’être authentiquement à gauche :
- par sa démarche, fondée sur une dynamique populaire, respectueuse des diversités, au contact de la population et de ses besoins ;
- par son programme en cours d’élaboration, ses ambitions en matière sociale, environnementale et culturelle, ainsi que par son respect des Montivillons, des agents municipaux de la ville et des droits de la future opposition municipale.
La population ne comprendrait pas qu’une telle liste soit absente car la gauche ne serait alors pas véritablement représentée à Montivilliers.

Sans dévoiler le détail des mesures qui interviendra plus tard dans la campagne, Pascale Galais, ancienne adjointe au maire chargée des personnes âgées dans l’équipe de Michel Vallery, a pour sa part rappelé que plusieurs groupes de travail étaient constitués pour élaborer le programme de la liste de rassemblement de la gauche démocratique et citoyenne pour Montivilliers, puis en a exposé quelques axes :
- en matière sociale, le développement d’une politique ambitieuse en matière de petite enfance ;
- la création de moments culturels forts,
- le soutien au commerce local,
- une politique municipale active en matière de protection de l’environnement.

Jean-Claude Blondel, adjoint au maire sortant, sans délégation depuis que l’actuel maire l’en a arbitrairement privé, a rappelé quelques éléments du budget de la ville de Montivilliers. Pour 2008, ce sont quelques 19 millions d’euros en fonctionnement et 8 millions d’euros en investissement. Ces chiffres montrent que, si les marges de manœuvre sont étroites, des projets peuvent être menés à bien :
- en gérant mieux les projets, pour éviter retards et surcoûts (Maison de l’enfance) ;
- en sollicitant davantage et à temps les partenaires publics de la ville ;
- en bâtissant une planification des investissements ;
- en s’appuyant sur les compétences techniques des agents municipaux (le savoir-faire acquis par les services municipaux peut vite être perdu lorsque des cadres administratifs compétents quittent la ville).
Sont aussi rappelés des éléments précis de la politique actuelle en matière d’aide sociale (voir le billet sur l’aide sociale)

Enfin, Daniel Petit, administrateur du Processus Sécurité Travaux d’une grande raffinerie locale, a développé les axes démocratiques du programme de la liste de rassemblement de la gauche démocratique et citoyenne pour Montivilliers : une action municipale basée sur une démocratie à la fois anticipative, participative et représentative :
- anticipative, en référence aux aspects budgétaires déjà mentionnés ;
- participative, par une écoute de tous les habitants de Montivilliers, des associations et des autres acteurs de la vie locale (la perspective d’une forme de budget participatif confié aux habitants d’un quartier est envisagée) ;
- représentative, dans la mesure où c’est une équipe municipale et non une personne qui gère et représente la ville (au sein de la CODAH notamment qui ne peut être le lieu d’expression d’un seul mais bien du conseil municipal).
Il conclut en faisant remarquer que notre liste est authentiquement à gauche du fait de sa diversité, sa dynamique collective, par opposition aux deux candidats autoproclamés.

123456



courrierapolitique |
fndouai2008 |
christinescellemaury |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Construire avec vous le du ...
| Bien Vivre ensemble l'aveni...
| COMMUNAL HAOUR FEYZIN 2008