• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 17 mars 2008

Archive journalière du 17 mar 2008

Bravo !

BRAVO à toutes et tous les colistiers du Rassemblement de la gauche démocratique et citoyenne pour Montivilliers !

Mais aussi BRAVO à tous leurs maris et femmes, compagnons et compagnes, leurs enfants, qui ont supporté les réunions encore et encore, les tractages, les collages, les présences en bureau de vote.

BRAVO aussi à celles et ceux qui, dès le début, étaient là mais n’ont pas nécessairement pu, pour différentes raisons, figurer sur notre liste.

Cette victoire, obtenue de justesse et de haute lutte, est une véritable réussite COLLECTIVE.

Malgré notre déficit de notoriété, les coups rudes de la campagne et une forme d’ignorance dans les médias, nous avons réussi quelque chose de « GRAND ». On dit que plus la victoire est difficile, plus elle est belle.

Maintenant, une nouvelle page de l’histoire de Montivilliers s’ouvre.

Nous devons porter notre programme avec force, dynamisme et ambition pour la ville. La diversité et les compétences complémentaires des colistiers y contribueront.

Mais au-delà, TOUTE l’équipe de « Montivilliersagauche2008″ sera motrice de notre projet pour Montivilliers.

Et au-delà encore, c’est l’ensemble des habitants qui pourront y concourir.

Nous formons un tout : le maire, les adjoints, les conseillers, mais aussi celles et ceux qui seront demain présents dans les comités de quartiers, pour que vive la démocratie participative.

Un esprit d’équipe dans le respect des différences, voilà comment on pourrait caractériser la méthode à venir.

Après nous être réunis dès demain en comité de pilotage puis en « plénière », nous vous donnons rendez-vous dès samedi prochain (22 mars) pour l’élection du maire et des adjoints (à 10h).

Bien cordialement

Gilles BELLIERE

Une victoire sur le fil !

7.
7, c’est le chiffre qui sépare le nombre de voix obtenus par la liste de Daniel Petit de celui obtenu par la liste de Jean-Pierre Bunel.
7 voix… tout et rien à la fois… Tout, parce que c’est la victoire d’une équipe récemment constituée, il y a quatre mois, enthousiaste, ambitieuse pour Montivilliers et « novice » en politique. Rien, parce que 7 voix, c’est si peu…

Voici les résultats définitifs du second tour :
Exprimés : 7368 (+ 81 voix par rapport au 1er tour)
Liste Daniel Petit : 3109 voix (+ 416 voix) : 42,20 %
Liste Jean-Pierre Bunel : 3102 voix (+ 275 voix) : 42,10 %
Liste Gabriel Banville : 1157 voix (- 610 voix) : 15,70 %

Au sein du conseil municipal, la liste Petit obtient donc 24 sièges, la liste Bunel 7 sièges, la liste Banville 2 sièges. Daniel PETIT sera le prochain maire de Montivilliers.

Il faut saluer ici l’ensemble des électeurs de Montivilliers qui n’ont pas été rebutés par la présence de 3 listes au second tour, et qui se sont déplacés encore plus nombreux pour voter. Plus spécialement, remercions les 3109 personnes qui ont porté leur suffrage sur la liste conduite par Daniel PETIT.

Au-delà, ces résultats conduisent à tirer quelques leçons immédiates.

Saluons d’abord la campagne électorale – parfois acharnée et même vindicative -, ainsi que les résultats obtenus par nos adversaires.

Incontestablement, Jean-Pierre Bunel a mené une campagne efficace. La droite doit être prise au sérieux à Montivilliers, dans sa capacité à gagner comme dans sa capacité de convaincre. C’est une leçon pour le futur. Mais c’est aussi une leçon pour l’immédiat, parce que le travail mené par cette liste ne peut être ignoré et certaines des propositions de l’équipe Bunel pourraient être reprises par la majorité municipale.

Incontestablement également, la liste de Gabriel Banville a su encore exister au second tour. Attachement aux candidats et/ou rejet de l’absence de fusion entre les deux listes de gauche, les électeurs n’ont pas voulu délaisser totalement cette équipe. C’est une leçon pour TOUTE la gauche qui, DES DEMAIN, devra reconstruire sur les débris actuels. Dans six ans, elle devra être capable de s’unir dans un projet de gauche cohérent pour faire face à la droite.

Demain, le plus difficile commence. Après des semaines de bataille politique, Montivilliers doit de nouveau se pencher sur l’avenir et construire ce « vivre ensemble » que nous avons défendu.

Demain, Daniel PETIT sera le maire de tous les Montivillons, à la tête d’une équipe orientée vers l’intérêt général, au service de toutes et de tous.




courrierapolitique |
fndouai2008 |
christinescellemaury |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Construire avec vous le du ...
| Bien Vivre ensemble l'aveni...
| COMMUNAL HAOUR FEYZIN 2008